Le retour à la routine

J’ai recommencé à travailler depuis deux jours. La routine va faire du bien… Cependant, je réalise que lorsque je reviens du travail, je suis affamée et que j’ai tendance à manger n’importe quoi! Les fruits ne me comblent pas. Va falloir que je prévois quelque chose pour me rassasier jusqu’au souper. Sinon, j’ai bien peur de continuer à manger n’importe quoi en quantité importante! Surtout que l’Amoureux a décidé de garder son horaire d’été au travail et, ainsi, il finira de travailler une heure plus tard que l’année passée. Je ne crois pas qu’on va souper plus tard, on soupe déjà trop tard selon moi. Mais je vais être plus longtemps seule et c’est dans ces moments que c’est dangereux.

Je pense que ce serait une bonne idée si je profitais de ce moment seule pour faire de l’activité physique et prendre de l’avance sur la

préparation du souper. J’arrive facilement 2h00 avant l’Amoureux à la maison. Des fois, je continue à travailler un peu. Mais de façon générale, je lisais ou je m’occupais jusqu’à ce qu’il soit l’heure d’aller le chercher. 15h30… C’est une belle heure pour prendre une bonne marche et ensuite commencer la préparation du souper. Non?

Le seul hic, c’est qu’en revenant du travail, j’ai juste envie de m’écraser. J’ai souvent passer la journée debout. Je n’ai pas trop le goût d’aller marcher. Mais bon, honnêtement, ça ne me tente pas plus à un autre moment. J’aimerais tellement ça avoir une amie dans mon quartier pour m’accompagner. L’autre jour, ma cousine était chez moi et nous sommes allées prendre une marche dans le quartier et elle m’a dit qu’elle aimerait ça y habiter (il faut dire qu’elle y a grandi). Je me suis mise à rêver. Ouf! Ce serait quelque chose!! On pourrait aller prendre des marches, mais aussi aller prendre des cafés une chez l’autre, se voir plus souvent. Je capote juste d’y penser…. Mais bon, elle est bien dans son quartier à plusieurs kilomètres de chez moi. C’est juste trop loin pour qu’on se voit spontanément. Mettons que je passe rarement par là 😉!!

Je vais faire ça cette semaine. Je suis sûre que c’est une bonne idée. À mon retour à la maison, je vais prendre une collation pour ensuite aller marcher. À mon retour, je vais pouvoir commencer la préparation du souper. On soupe souvent vers 19h00-19h30 et, parfois, plus tard. C’est trop tard! J’aimerais me coucher plus tôt, mais quand tu as encore le souper dans l’estomac, ce n’est pas super!!

Je vous en redonne des nouvelles!!

Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas!

Je m’étais super bien repris après mes vacances, mais la semaine passée fut… difficile. Résultat: hier, j’avais pris 2,2 lbs. J’ai eu peur, car lundi soir, à la maison, je me suis pesée et j’avais pris 8 lbs. Ce qui était impossible. Ça n’a pas bien été, mais pas à ce point-là!!

Depuis mes débuts à WW, chaque jour, j’écris tout ce que je mange! Même quand je dépasse mes points, je les compte. Mais la semaine passée, j’ai arrêté presque 4 jours. Une première!! Et j’ai eu un comportement qui m’a surpris. Je mangeais, je trichais et c’est comme si, parce que je ne l’écrivais pas, ça n’existait pas! Drôle de raisonnement, mais la balance m’a rappelée que ça avait existé!! Ce qui est triste, c’est que j’ai seulement exagéré et je n’en ai pas profité. Je n’ai pas mangé de chips, de chocolat, des desserts… Non, j’ai juste trop, vraiment trop mangé. N’importe quoi!!

Toutefois, déjà lundi matin, j’étais remontée en selle. De plus, j’ai recommencé à écrire, à compter, à mesurer… Ça va faire le niaisage!!

Aujourd’hui, c’est ma dernière journée de travail. Demain, on recommence. Après 8 semaines de vacances, ce n’est pas si triste, même si on en veut toujours plus. Ça va faire du bien de recommencer à avoir une routine. Moi, ça m’aide!! Quand je travaille, j’ai mes lunchs. Je ne passe pas la journée à me demander quoi manger. Tout est planifié! Car la planification, c’est ma force!! Chaque fin de semaine, je choisis tous mes soupers, mes dîners, mes déjeuners. L’épicerie est ensuite faite en conséquences.

La seule chose qui me fait peur avec mon retour au travail, c’est mon sommeil. J’ai fait beaucoup d’insomnie cet été. Je suis quelqu’un qui a un sommeil très fragile. Un rien m’empêche de dormir. De plus, j’ai un amoureux qui se couche très tard. Avant de le connaître, je me couchais vers 22h00, parfois avant. Maintenant, c’est 23h00 et +… J’ai un mal fou à me lever le matin. Il faut cette année que je me discipline, car ça influence énormément mon humeur. Je dois arrêter d’apporter mes appareils électroniques (ordi, iPad, iPhone) dans ma chambre. J’ai trop tendance à les utiliser lorsque je suis couchée et je n’arrive pas à les fermer… C’est pas drôle, une vraie dépendance!!!!

Sur ce, je vais aller profiter de ma dernière journée de vacances et je vais vraiment essayer de revenir plus souvent. Ça aide!

Buffet de championne!!

Oh que je suis fière de moi ce matin!!! J’ai passé une excellente soirée et j’ai tellement bien mangé au buffet. Je dois dire que je m’étais gardé pas mal de points. Je souhaitais toucher le moins possible à mes points hebdomadaires. Je sais que j’y ai droit et j’ai dû en utiliser 5. C’est très bien!! Il ne faut pas oublier que c’est un buffet et que je souhaitais goûter à plein de choses….

Pour commencer, ma belle-mère ,qui ignore que je fais Weight Watchers, insistait pour que je prenne avec elle des martinis et du vin. Je refusais puis elle a m’a demandé sèchement: »As-tu une raison médicale? » Franchement! « Ça ne me tente pas » que je lui ai répondu… Je vais vous expliquer plus loin pourquoi je refuse qu’elle sache pour l’instant que je suis un programme de perte de poids…

1er « service »

Soupe aux légumes sans pain, sans biscottes… Yé!

2e « service »

D’habitude, j’aurais pris des salades de pâtes, de patates avec de la charcuterie (salami, proscuitto, saucisson)… Cette fois, j’ai choisi une salade d’épinards, de laitue printanière, de légumes, un peu de vinaigrette au citron et à l’orange et environ 1-2 oz de dinde en viande froide.

3e service

À ce moment-ci du repas, habituellement, j’aurais sauté sur les crevettes dans le lait de coco, sur les pâtes aux sauces crémeuses, sur les salades « à la mayo » et la friture. Hier, je me suis régalée tellement plus que d’habitude… Assiette de saumon fumé (1 pnt/oz), des sushis, des crevettes, des pétoncles… Une assiette faible en points, somme toute!

4e service

Hé oui! Je me suis rendue là… Je voulais goûter à l’osso bucco (2 bouchées), au sauté de boeuf et légumes (3 bouchées), au pavé de saumon succulent (il avait l’air sec, mais j’ai osé et il était super moelleux à l’intérieur) et aux légumes sautés… Je n’ai  pas tout mangé. J’étais pleine!! Et je voyais bien que les légumes et le boeuf devaient être sautés dans l’huile (que j’ai calculée…)

Pendant que mon mari et ma belle-mère se bourraient la face dans le dessert (3 desserts chacun…), moi, j’ai choisi un bon café. Honnêtement, s’ils avaient pris la tarte aux pacanes et le gâteau truffé au chocolat, j’aurais vraiment souffert. Mais ils ont pris des trucs qui me donnaient aucunement envie (jello, croustade aux pommes, crème caramel, pouding, pouding au pain… bof!).

J’avoue que le plus difficile fut au service de fromage. Mais dans ma tête, je me disais que je me sentais bien dans ma peau depuis des semaines, je n’allais pas gâcher cela. Je me suis répétée cela toute la soirée. Je m’étais mis sur mon 36 et, même si je suis très loin de mes objectifs, je me sens déjà différente. 22,2 livres, ce n’est quand même pas rien…

Petite parenthèse sur la soirée… Je vous ai dit que je vous expliquerais pourquoi je ne veux pas dire à ma belle-mère que je fais Weight Watchers. Elle commente TOUJOURS tout ce qui concerne nos assiettes, surtout celles de mon mari par exemple! À Noël, quand j’ai sorti le dessert, elle m’a dit: »Quoi? T’as encore faim, toé! » C’est Noël, j’ai fait un dessert, je le sortais. Au restaurant, quand on mange, elle nous dit fréquemment : »Mon Dieu que vous mangez vite! », « Moi, je n’ai plus faim, je ne sais pas comment vous faites! »… Hier, elle se levait sur sa chaise pour observer nos assiettes. Elle a commenté le nombre de fromages que mon mari a pris, elle lui demandait pourquoi il prenait du beurre, etc. Quand j’ai dit à mon mari avant le dessert: »Tu manges juste ça », elle s’est fait un plaisir d’énumérer tout ce qu’il avait mangé avant… Ça me met hors de moi!! Imaginez si elle savait… Vous devinerez qu’elle aussi a un problème de poids. Fin de la parenthèse****

Moi et mon mari, on déteste le casino. On n’a vraiment aucun intérêt à jouer, mais sa mère aime ça. On l’a laissée aller jouer et on est allés se promener. À l’intérieur, à l’extérieur…

Ce qui est drôle, c’est que je suis tombée sur mes deux frères. Il fêtait la fête du plus vieux de mes frères avec leurs amis. On la fête en famille lundi chez ma mère…

Puis, nous sommes arrêtés à la boutique du casino. Ça fait un bout que je regarde pour une montre. J’aime les montres qui ont de l’or rose ou plaqué à l’or rose. Il y en avait plein. Mais je ne suis pas du genre à décider de m’acheter une montre à 300-400$ sur un coup de tête. Mais je les adorais. Puis, je me suis fait la promesse que ce serait mon cadeau lorsque j’aurais 50 livres de perdues. Comme j’en ai beaucoup à perdre (env. 150 et +), ce sera mon premier gros objectif (présentement, je vise le 25 toutefois…). J’ai hâte!! Je n’ai pas encore trouvé mon coup de coeur mais voici ce que je trouve intéressant… Il y a comme une ligne conductrice… lol!

Je suis revenue de ma soirée tellement contente et fière de moi…. Merci la vie!!

La broue dans le toupet

Dans un mois et demi, je serai en vacances pour 7 semaines… Vous dire comment j’ai hâte!! Je suis épuisée et, par le fait même, tellement irritable! J’ai l’impression de passer mes journées à éteindre des feux, à régler des problèmes, à travailler avec des gens aussi tannés que moi… Bref, les problèmes s’enchainaient aujourd’hui à un rythme fou.

Vieux réflexe… Je veux manger un cheval. En fait, non, je veux manger du sucre et du gras. J’ai presque succombé, mais finalement j’ai mangé le saumon et les bok choy sautés prévus au menu. Je me suis dit que, si je cédais aux tentations, ça n’allait qu’empirer ma journée. Qu’une fois que j’aurais terminé de manger, en plus du reste, j’allais m’en vouloir. Puis, une fois le saumon mangé, j’étais pleine. Je remarque que mon estomac en prend moins qu’avant…

J’ai mal à la tête. Je viens de prendre ma pression artérielle. Tout est beau. Comme je fais de la haute pression et que je suis médicamentée, je la prends fréquemment. Ma mère m’a acheté un tensiomètre il y a quelques années… C’est un cadeau comme un autre, mais surtout, ça prouve que ma mère tient à moi.

J’aimerais me mettre un peu plus à l’activité physique. J’avoue toutefois que ces temps-ci, mes genoux me font souffrir… Pas facile pour eux de me supporter… Je vais quand même essayer d’en faire davantage. J’ai hâte que l’eau de la piscine soit assez chaude pour se baigner…

Sur ce, je vais aller me coucher et espérer que demain soit meilleur…

 

Mes stratégies pour réussir

Ça ne fait pas si longtemps que je suis Weight Watchers (6 semaines), mais j’ai déjà mis en place une série de stratégies pour réussir et, surtout, pour me faciliter la vie. Parfois, c’est du travail, mais c’est là pour m’aider…

Stratégie #1: La planification

Il faut dire que je suis prise depuis longtemps de la folie des listes. Je tiens ça de ma mère. Depuis que j’habite avec mon conjoint (4 1/2 ans), chaque semaine, je fais le menu de la semaine sur Word et je fais une liste d’épicerie en conséquence du menu. Je l’envoie par courriel à mon conjoint afin qu’ils fassent son menu. Depuis quelques semaines, nous nous sommes procurés l’application pour iPhone « Buy me a pie ». Ainsi, on fait notre liste d’épicerie chacun de notre côté et, comme on est sur le même compte, nos listes se synchronisent sur nos téléphones mutuels. Pas besoin de se parler quand on fait un ajout, ils apparaissent simplement…. Quand on arrive à l’épicerie, on coche au fur et à mesure des achats et les items disparaissent. Vraiment fantastique!!

Pour qu’on n’oublie pas notre menu, je l’inscris sur un tableau prévu à cet effet dans la salle à manger…

 

Stratégies #2: Réseau social

Chaque semaine, je vais aux rencontres WW. Les gens inscrits, l’animatrice et les employées à la pesée m’encouragent, partagent des trucs. De plus, je suis de plus en plus actives sur les différents paliers réunissant des membres WW (forums, Facebook,…). C’est très motivant…

Stratégie #3: La lecture

Je lis énormément sur la perte de poids et la santé en général. Ça me permet de faire des découvertes, de me tenir à jour, de baigner dans l’ambiance de la perte de poids, mais surtout, de toujours me rappeler pourquoi je fais tout ça…

Stratégie #4: Cuisiner

Cuisiner me permet d’être certaine de ce que je mange. Lea aliments transformés, c’est bien beau, mais il n’y a rien de certain. Je mets le plus d’aliments sains possible dans ma bouche. J’évite les produits artificiels. Je privilégie le bio si je peux. Mais je ne vire pas folle avec ça. Je suis consciente que les règlementations ne sont pas au point afin de me rassurer complètement sur le logo bio. Je fais ce que je peux… Mais ça aussi ça me permet de me rappeler que je fais ça pour ma santé… Tout est dans la modération.

Stratégie #5: La balance

Je me pèse une fois par semaine aux rencontres WW. Avant, je me pesais souvent et ça influençait trop mes efforts et pas toujours du bon côté. J’essaie aussi d’avoir une relation plus saine avec les chiffres qu’elle me donne. Peu importe, je me sens bien et mieux. C’est ma vraie récompense. Mais je ne suis pas là pour rien, je veux quand même que ça baisse.

Dans mes stratégies, il me reste à intégrer l’activité physique plus intensivement. Je suis plus active, mais on ne parle pas encore d’entraînement. Je trouve ça difficile sur mes articulations. Mais j’en fais le plus possible….

Je suis sur la bonne voie. J’ai confiance en moi et en ma méthode. Je me donne des moyens. J’ai espoir….

Revenir dans le droit chemin…

Après ma pesée de mardi soir, je dois avouer que la guerrière a un peu baissé les armes. J’avoue… Sans être réellement découragée, j’avais un peu perdue mon enthousiasme. Je continuais d’écrire, mais dès la première journée, je piquais des points hebdomadaires, malgré une journée sans événement spécial. Juste un peu tannée…

J’ai passé deux journées comme ça avec un mini sentiment de « à quoi bon? »… C’était subtile, mais je sentais que ce « + » sur la balance, je le trouvais donc injuste… Puis, ce matin, j’ai fait « Aie la grande! Réveille! Tu ne seras pas plus fière cette semaine si tu as un « + » MÉRITÉ sur la balance… »

La guerrière en moi est revenue… Je me suis fait un plan d’action pour le reste de la semaine. Je donne un traitement choc à mon corps. On bouge, on boit de l’eau en masse, on s’en tient au minimum de points auxquels j’ai droit… Puis, j’ai commencé mes règles… Serait-ce cela le « + » de mardi dernier????

Demain, on fête l’anniversaire de mon frère. Ma mère fait notre gâteau préféré pour l’occasion: l’extraordinaire gâteau aux carottes!!!! Je ne veut pas en prendre. Je vais peut-être prendre une bouchée dans l’assiette de mon mari… C’est trop riche, j’ai trop peur de perdre le contrôle, j’adore trop cela. Je n’arrive pas à me contrôler assez bien… Je ne déroge pas de mes objectifs… Go, go, go!!!!

Début de la 3e semaine

À chaque fois que je me suis inscrite à des programmes de perte de poids où je devais être pesée, j’avoue, j’ai développé une relation malsaine avec la balance. Toute la semaine, ça n’allait pas si mal, mais la veille de la pesée, je commençais à être stressée. Et ce, même si j’ai eu une belle semaine. Les dernières fois où je me suis inscrite à Weight Watchers ou Minçavi et qu’une semaine allait moins bien côté résultat sur la balance, je perdais le contrôle.

Cette fois-ci, j’avais décidé que ce serait différent. Ce l’est aussi… Peu importe le résultat, je suis bien décidée à continuer… Toutefois, je stresse. Je ne me pèse pas à la maison. J’évite de penser à cela à la semaine longue. Ça peut tellement influencer mes comportements de la semaine. Une fois par semaine, c’est assez!! Quand j’arrive sur la balance, pour une raison que j’ignore, je m’attends au pire. Puis, pour l’instant, le verdict est toujours proportionnel aux efforts que j’y ai mis.

Cette semaine a été ponctuée d’apprentissage. J’ai découvert que les sandwich à la salade de poulet n’était pas le meilleur choix. Ça me coûte trop cher en points… J’ai pigé dans mes points hebdomadaires à l’occasion. Ça a paru sur la balance, mais j’ai eu une perte tout de même…

Mon plan est de perdre tranquillement de toute façon. Si je le fais rapidement, tant mieux!, mais ce n’est plus mon objectif premier. Je me dis que plus je prendrai du temps, plus mes habitudes seront ancrées…

Je dois avouer que je ne bouge pas trop… Je dois m’y mettre. Mais chaque chose en son temps. Je refuse de me sentir coupable pour ça pour l’instant. Ça ne ferais qu’empirer les choses… Petit train va loin…

Je suis confiante… Je suis sur la bonne route.

Ça va tellement bien!!

Hé que je me sens bien! Ça fait 12 jours que je fais Weight Watchers sérieusement et je me sens comme si j’avais déjà perdu 20 livres! Bien entendu, ce n’est pas le cas. Je sens que je me fais du bien. J’ai plus d’énergie, j’ai même plus de plaisir à manger!! J’apprends à savourer….

Cette fois, c’est la bonne. De toute façon, qu’est-ce que ça me donne de manger différemment? Oui, c’est bon. Mais je dois apprendre qu’une fois, c’est correct! Tous les jours, non!! Et j’aime comment Weight Watchers fonctionne pour ça. Je peux planifier mes événements, choisir une journée de m’en permettre davantage et je n’ai pas dérogé de mon plan. J’adoooore!

Je dois dire aussi que j’aime beaucoup lire les forums et les blogues des participantes. Je suis plutôt discrète, mais j’ai bien l’intention d’y participer. Des femmes très inspirantes!!

Wow! J’ai plein d’outils! J’aime la vie que je me bâtis!! Je sais que c’est un long combat et que j’en ai pour ma vie entière à me surveiller. Mais c’est mieux que de tout recommencer aux 5-10 ans…

Demain, j’ai un brunch chez mes parents et il n’y a rien qui m’inquiète. J’ai fait une grosse salade de fruits. J’ai déjà décidé ce que j’allais manger… Mardi, on a un souper au restaurant… J’ai regardé leur menu. Je décide déjà ce que je vais manger. Va juste falloir gérer les quantités. Je me conditionne déjà à reporter la moitié de mon assiette pour dîner le lendemain…

C’est parti… pour la vie!!!!!!!

C’est parti!!

C’est fait ! Hier, je me suis inscrite aux rencontres Weight Watchers. Ce n’est pas la première fois, mais je compte bien que ce soit la dernière.

Il y a deux ans, en avril, j’y étais allée. J’avais convaincu ma cousine de m’accompagner. Puis, j’ai lâché. Elle, elle a continué. Elle a tellement maigri. Elle est tellement belle. Je suis tellement contente pour elle.

Moi, ce n’était pas mon tour… Je n’étais pas prête même si je le pensais. Je crois vraiment que la perte de poids, c’est une question de « timing ». Je n’ai jamais réussi à persévérer quand je suis dans un état d’esprit d’urgence, de « il faut… ».

En ce moment, j’ose vous dire que je pense que c’est la bonne fois. Je n’entrevois pas cette perte de poids avec anxiété. Je l’approche doucement. Je me donne du temps… Avant, je voulais perdre vite. Là, je me donne quatre ou cinq ans pour perdre mon poids. J’ai pratiquement deux cents livres à perdre… Si je perds une livre, c’est une livre de moins. Si c’est 0.2, ben c’est 0.2 de moins. C’est comme ça que je le vois, cette fois-ci.

Et n’attendez pas de palmarès de perte de poids, de thermomètre, de règle mesurant mes progrès. Il n’y en aura pas. Je ne compte pas non plus venir vous annoncer à chaque semaine ma perte ou ma prise de poids. Je ne me mettrai plus de pression. Je préfère me concentrer sur mes comportements, mes sentiments, mes émotions,… C’est plus ça qui va m’aider… N’empêche que je vais peut-être vous partager ma joie suite à des pertes à l’occasion. C’est le fun aussi…

Alors, c’est parti ! Mon défi cette semaine ? On part à l’extérieur de la ville en fin de semaine… Resto, resto, resto…

Lundi de la fête du travail

Dernière journée à 1200 calories. Demain commence la phase 2 (1500 calories, c’est mieux!!) pour 23 jours.

J’ai trouvé ma semaine difficile, mais je suis loin d’être découragée. Je me sens bien. Malheureusement, avant-hier, j’ai fait la gaffe de monter sur ma balance. Je n’ai aucune idée si elle est proche ou loin de celle du gym. C’était niaiseux! Surtout qu’elle m’a indiqué que j’avais seulement perdu 1 livre. Je trouve ça tellement difficile que pour moi, j’allais avoir perdu beaucoup. Mais c’était naiseux. J’étais en plein milieu de la semaine, ce n’est pas la même balance… Il ne faut pas que je commence ça. Pour l’instant, se peser une fois par semaine, c’est en masse.

Mais vous savez quoi? Je me suis dit que peu importe, l’important c’est la santé et, en ce moment, s’il y a une chose de certaine, c’est que je suis en train de l’améliorer. Puis, je prends de bonnes habitudes de vie. Que demander de mieux?!?!?! Ça va marcher…

Petite anecdote: Cette semaine, j’ai un peu mal planifié mes affaires. Quand va revenir ma semaine de 1200 calories, je vais avoir faire le plein de soupes et potages aux légumes et autres trucs du genre. Bref, un soir, j’écoute la télé. J’ai un peu envie de manger, mais je résiste très bien. J’entends mon amoureux prendre du fromage et descendre en bas. Il ne me mange pas dans la face. Il fait beaucoup d’efforts pour m’encourager. Puis, je l’entends prendre des chips et descendre en bas… Puis, j’ai eu le réflexe de me dire intérieurement, pendant quelques secondes, que je faisais donc pitié. Que j’étais donc misérable! Puis, quand j’ai réalisé cela, je me suis parlé! Non, tu ne fais pas pitié!! Au contraire…. Tu  fais du bien à ton corps!!!

Aujourd’hui, je vais profiter de ma journée de congé pour planifier mes repas pour la semaine. 4 jours de travail. J’espère arriver à faire de meilleures nuits. Pas facile de reprendre la routine. Puis, je ferai un peu de lavage, ménage….