Pesée

Le 17 juin, je ne suis pas allée à ma rencontre Weight Watchers. Le 24 juin et le 1er juillet, c’était fermé. Donc, hier, lorsque j’y suis allée, ça faisait un mois que j’y étais allée. Et ce mois ne s’est pas bien passé. Théoriquement, si j’avais bien fait ça, j’aurais pu espérer une grosse perte après tant de temps… mais ce n’était pas le cas. Cette semaine, lorsque je me pesais, je constatais que j’étais restée pareil ou une à deux livres de plus maximum…. (J’ai eu de mauvaises journées, mais j’ai aussi eu de bonnes journées…) Soudain, jeudi matin, journée de la pesée   +4 lbs… Toute la journée, j’avais 4 livres en plus. Donc, à la pesée, même chose + 4 lbs… bon j’assume, mais quand même…

J’ai mis ça sur le compte de l’humidité… Je suis très sujette à la rétention d’eau. J’arrive à la maison et… j’ai mes règles. Ah!! Ce n’est peut-être pas juste ça, mais ça, ça n’aide pas!!!

Peu importe s’il y a des éléments extérieurs, je dois faire mieux… Alors, aujourd’hui, je fais mon menu pour la semaine, je vais me munir d’ingrédients pour m’aider et avec une bonne dose de motivation, je devrais avoir un beau résultat sur la balance….

J’ai le goût de crier!!!

Je n’en peux plus du travail. Je corrige tout le temps. Aujourd’hui, j’ai rencontré mon patron à propos de ma tâche pour l’an prochain. J’ai fait des concessions pour accommoder un collègue (les 13 autres ne voulaient rien concéder) et voilà que je me retrouve avec une « merde » dans MA tâche. Mon patron ne comprend pas trop le problème. Ma mère a une expression qui dit: « Fais du bien à un cochon et il viendra chier sur ton perron ». C’est exactement ça qui m’arrive.

En plus, j’ai du ménage à faire à la maison, une cour à travailler (une montagne de terre m’attend), des repas à préparer, de bonnes habitudes à maintenir, etc. Et j’ai du temps pour rien.

Aujourd’hui, mon amoureux était avec sa mère. Je lui avais demandé de ne pas l’apporter chez nous, la maison étant sans dessus-dessous. Je suis arrivée à la maison les larmes aux yeux à cause de ma journée au travail et qui qui arrive? Ma belle-mère. Je sais que je n’étais pas trop accueillante. J’avais envie de pleurer et j’étais gênée de la maison. Puis, elle est sortie avec mon amoureux voir la cour et je l’ai entendu chuchoté que je n’étais pas très accueillante et des commentaires sur la maison. Bref, je pleure depuis. J’ai mangé un énorme plat de noix, un hot-dog, du fromage, mais il n’y a tellement rien à manger chez moi (pas le temps de faire l’épicerie) que ça s’est arrêté là! Osti que je suis tannée! J’ai mes règles et ça paraît. Je ne serais pas si démoralisée sinon. Mais là, ça ne va pas. Et j’aurais franchement le goût de crier!!!!!!!!!

:(

+ 2.4 lbs

Je suis déçue, mais j’étais réaliste. Je savais que j’avais eu une semaine moyenne. Je savais qu’avec mes règles, je faisais de la rétention d’eau. De plus, je n’arrivais même pas à enlever mon alliance tellement j’étais enflée. Mais je suis quand même déçue. Mais vous savez quoi?? Je suis aussi fâchée. Et quand je suis fâchée, je suis disciplinée…

Je m’en vais réfléchir à tout ça…

Ne pas m’en faire. Lâcher prise…

J’ai peur, mais je me soigne…

Ce soir, c’est la pesée et je suis inquiète. Mon moral chambranle un peu, ma semaine n’a pas été si bien que ça (super au début et bof! à la fin), mais surtout, j’ai commencé mes règles. Habituellement, je désenfle vers la fin de mes règles, mais là, je suis en plein dedans. Mais bon, faut bien que je l’accepte, ça arrive une fois par mois… En plus, avant la pesée, j’ai un 3 à 6 dans un bar où on vend plein de super bonnes bières, sur une terrasse quand il fait si beau… D’habitude, je me serais permis une bière, mais là à quelques heures d’une pesée… Des plans pour que j’enfle de partout avec la chaleur…

Je me dis aussi que, dans la vie, il y a des problèmes pires que ça. Au pire,  mon résultat sera mieux la semaine prochaine… Je dois apprendre à lâcher prise, profiter de la vie quand j’ai de belles occasions, regarder mes bons coups et, surtout, m’en faire quand c’est le temps… pas pour rien.

Je ne voulais pas rester à la conférence ce soir. Ma cousine ne reste pas, elle a autre chose. Moi, je suis occupée comme toute la semaine je l’ai été, mais je repositionne mes priorités. J’ai de la difficulté présentement donc, prenons le taureau par les cornes et fonçons!!

À plus tard ce soir, pour le résultat… mais attendez-vous pas à des miracles, au contraire!