Le retour à la routine

J’ai recommencé à travailler depuis deux jours. La routine va faire du bien… Cependant, je réalise que lorsque je reviens du travail, je suis affamée et que j’ai tendance à manger n’importe quoi! Les fruits ne me comblent pas. Va falloir que je prévois quelque chose pour me rassasier jusqu’au souper. Sinon, j’ai bien peur de continuer à manger n’importe quoi en quantité importante! Surtout que l’Amoureux a décidé de garder son horaire d’été au travail et, ainsi, il finira de travailler une heure plus tard que l’année passée. Je ne crois pas qu’on va souper plus tard, on soupe déjà trop tard selon moi. Mais je vais être plus longtemps seule et c’est dans ces moments que c’est dangereux.

Je pense que ce serait une bonne idée si je profitais de ce moment seule pour faire de l’activité physique et prendre de l’avance sur la

préparation du souper. J’arrive facilement 2h00 avant l’Amoureux à la maison. Des fois, je continue à travailler un peu. Mais de façon générale, je lisais ou je m’occupais jusqu’à ce qu’il soit l’heure d’aller le chercher. 15h30… C’est une belle heure pour prendre une bonne marche et ensuite commencer la préparation du souper. Non?

Le seul hic, c’est qu’en revenant du travail, j’ai juste envie de m’écraser. J’ai souvent passer la journée debout. Je n’ai pas trop le goût d’aller marcher. Mais bon, honnêtement, ça ne me tente pas plus à un autre moment. J’aimerais tellement ça avoir une amie dans mon quartier pour m’accompagner. L’autre jour, ma cousine était chez moi et nous sommes allées prendre une marche dans le quartier et elle m’a dit qu’elle aimerait ça y habiter (il faut dire qu’elle y a grandi). Je me suis mise à rêver. Ouf! Ce serait quelque chose!! On pourrait aller prendre des marches, mais aussi aller prendre des cafés une chez l’autre, se voir plus souvent. Je capote juste d’y penser…. Mais bon, elle est bien dans son quartier à plusieurs kilomètres de chez moi. C’est juste trop loin pour qu’on se voit spontanément. Mettons que je passe rarement par là 😉!!

Je vais faire ça cette semaine. Je suis sûre que c’est une bonne idée. À mon retour à la maison, je vais prendre une collation pour ensuite aller marcher. À mon retour, je vais pouvoir commencer la préparation du souper. On soupe souvent vers 19h00-19h30 et, parfois, plus tard. C’est trop tard! J’aimerais me coucher plus tôt, mais quand tu as encore le souper dans l’estomac, ce n’est pas super!!

Je vous en redonne des nouvelles!!

Publicités

Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas!

Je m’étais super bien repris après mes vacances, mais la semaine passée fut… difficile. Résultat: hier, j’avais pris 2,2 lbs. J’ai eu peur, car lundi soir, à la maison, je me suis pesée et j’avais pris 8 lbs. Ce qui était impossible. Ça n’a pas bien été, mais pas à ce point-là!!

Depuis mes débuts à WW, chaque jour, j’écris tout ce que je mange! Même quand je dépasse mes points, je les compte. Mais la semaine passée, j’ai arrêté presque 4 jours. Une première!! Et j’ai eu un comportement qui m’a surpris. Je mangeais, je trichais et c’est comme si, parce que je ne l’écrivais pas, ça n’existait pas! Drôle de raisonnement, mais la balance m’a rappelée que ça avait existé!! Ce qui est triste, c’est que j’ai seulement exagéré et je n’en ai pas profité. Je n’ai pas mangé de chips, de chocolat, des desserts… Non, j’ai juste trop, vraiment trop mangé. N’importe quoi!!

Toutefois, déjà lundi matin, j’étais remontée en selle. De plus, j’ai recommencé à écrire, à compter, à mesurer… Ça va faire le niaisage!!

Aujourd’hui, c’est ma dernière journée de travail. Demain, on recommence. Après 8 semaines de vacances, ce n’est pas si triste, même si on en veut toujours plus. Ça va faire du bien de recommencer à avoir une routine. Moi, ça m’aide!! Quand je travaille, j’ai mes lunchs. Je ne passe pas la journée à me demander quoi manger. Tout est planifié! Car la planification, c’est ma force!! Chaque fin de semaine, je choisis tous mes soupers, mes dîners, mes déjeuners. L’épicerie est ensuite faite en conséquences.

La seule chose qui me fait peur avec mon retour au travail, c’est mon sommeil. J’ai fait beaucoup d’insomnie cet été. Je suis quelqu’un qui a un sommeil très fragile. Un rien m’empêche de dormir. De plus, j’ai un amoureux qui se couche très tard. Avant de le connaître, je me couchais vers 22h00, parfois avant. Maintenant, c’est 23h00 et +… J’ai un mal fou à me lever le matin. Il faut cette année que je me discipline, car ça influence énormément mon humeur. Je dois arrêter d’apporter mes appareils électroniques (ordi, iPad, iPhone) dans ma chambre. J’ai trop tendance à les utiliser lorsque je suis couchée et je n’arrive pas à les fermer… C’est pas drôle, une vraie dépendance!!!!

Sur ce, je vais aller profiter de ma dernière journée de vacances et je vais vraiment essayer de revenir plus souvent. Ça aide!

Des nouvelles… Ça va bien… encore!!

Ça fait longtemps que je suis passée ici… Fin d’année scolaire oblige. Les profs qui me lisent vont me comprendre…

Ceci dit, la semaine passée fut plutôt difficile. Beaucoup d’émotions, de stress et une perte de motivation, la première vraie depuis le début. J’ai pris 0,8 lb après être rendue à 26,8 lbs de perdues. Pas grave, je me suis donnée à fond cette semaine (depuis mardi).

Jeudi, mon mari allait dans un 5 à 7 manger des ailes de poulet. Ça ne me tentait pas d’y aller, mais je me suis payée toute une traite…. J’avais envie de poisson et fruits de mer.

Entrée de craquelins, fromage à la crème léger et saumon fumé (5 points)

Quelque chose que j’avais le goût de manger depuis des lustres… Un petit lobster roll pour 5 points WW

Mon vrai souper… saumon et riz pour 7 + 4 points donc 11 points WW

J’avoue, ça manquait de légumes. J’en avais beaucoup mangé pour dîner. J’avais très faim et il me restait beaucoup de points dans ma journée. J’en ai grandement profité et j’étais vraiment satisfaite. Yé!!! Faut se gâter… Mais ce n’était pas donné pour le porte-feuille…

*******

Il me reste trois jours de travail. Cette fin de semaine, je suis partie en camping avec ma cousine qui fait aussi Weight Watchers. Elle a perdu énormément de poids en deux ans. Elle atteindra son poids santé dans quelques livres… Une superbe inspiration pour moi… Toujours est-il qu’on a mesuré, compté, pesé tout ce qu’on mangeait, comme il se doit… Toutefois, on se donne le devoir de se faire des plats qu’on adorera…

Hamburger au poulet, épinards et fêta avec une mayonnaise aux poivrons rôtis… 11 points WW

Crevettes au miel et au balsamique… (salade verte absente de la photo) (5 points WW pour les crevettes)

Dernier dîner, mangé à la maison finalement… Sandwich au poulet et à la guacamole (10 points WW)

J’ai espoir d’avoir perdu du poids cette semaine. Ma semaine s’est bien passée. J’ai très bien respecté mon programme…

Je risque d’être pas mal plus présente cet été puisque je serai en vacances… À bientôt les amis!!

Un printemps qui me tient en forme

Je ne vous donne pas souvent de nouvelles, mais n’ayez crainte, ça va très bien!

C’est bientôt les vacances!! Dans un mois et 5 jours!! À l’école, ça sent vraiment la fin. Deux semaines et deux jours avant le début des examens de fin d’année.

Côté changements de mes habitudes de vie, ça va bien. Je voulais perdre lentement, ne pas me stresser avec les chiffres, mais j’avoue que je suis très contente du 22,2 livres perdues depuis le 26 mars. Cette semaine, j’ai décidé d’intégrer plus sérieusement l’activité physique.

J’ai beaucoup de poids à perdre. Je sais que les gens ne remarqueront pas tout de suite ma perte de poids et ça ne me dérange pas. Je ne le fais pas pour les autres. Mais moi, je vois une différence. Pas une grosse, mais quand même. J’ai plus d’énergie, je suis plus à l’aise dans mes vêtements, je peux porter certains vêtements qui étaient trop serrés, je suis moins fatiguée, etc. Déjà, tout ça parait!!

Je suis très à l’aise avec la méthode WW. Ce n’est pas de si gros efforts que ça. C’est parfois la vie qui nous complique les choses. Par exemple, un buffet à un mariage, un resto entre amis qu’on n’aurait pas choisi étant donnée les circonstances, … La vie ne nous facilite pas toujours les choses, mais on compose avec. C’est ça la vie et ça va toujours être ça!!

En ce moment, j’ai un rhume fatigant. Ça fait vraiment bizarre à ce temps-ci de l’année…

Sur ce, je vais aller prendre un peu de soleil et d’air frais…

Mes stratégies pour réussir

Ça ne fait pas si longtemps que je suis Weight Watchers (6 semaines), mais j’ai déjà mis en place une série de stratégies pour réussir et, surtout, pour me faciliter la vie. Parfois, c’est du travail, mais c’est là pour m’aider…

Stratégie #1: La planification

Il faut dire que je suis prise depuis longtemps de la folie des listes. Je tiens ça de ma mère. Depuis que j’habite avec mon conjoint (4 1/2 ans), chaque semaine, je fais le menu de la semaine sur Word et je fais une liste d’épicerie en conséquence du menu. Je l’envoie par courriel à mon conjoint afin qu’ils fassent son menu. Depuis quelques semaines, nous nous sommes procurés l’application pour iPhone « Buy me a pie ». Ainsi, on fait notre liste d’épicerie chacun de notre côté et, comme on est sur le même compte, nos listes se synchronisent sur nos téléphones mutuels. Pas besoin de se parler quand on fait un ajout, ils apparaissent simplement…. Quand on arrive à l’épicerie, on coche au fur et à mesure des achats et les items disparaissent. Vraiment fantastique!!

Pour qu’on n’oublie pas notre menu, je l’inscris sur un tableau prévu à cet effet dans la salle à manger…

 

Stratégies #2: Réseau social

Chaque semaine, je vais aux rencontres WW. Les gens inscrits, l’animatrice et les employées à la pesée m’encouragent, partagent des trucs. De plus, je suis de plus en plus actives sur les différents paliers réunissant des membres WW (forums, Facebook,…). C’est très motivant…

Stratégie #3: La lecture

Je lis énormément sur la perte de poids et la santé en général. Ça me permet de faire des découvertes, de me tenir à jour, de baigner dans l’ambiance de la perte de poids, mais surtout, de toujours me rappeler pourquoi je fais tout ça…

Stratégie #4: Cuisiner

Cuisiner me permet d’être certaine de ce que je mange. Lea aliments transformés, c’est bien beau, mais il n’y a rien de certain. Je mets le plus d’aliments sains possible dans ma bouche. J’évite les produits artificiels. Je privilégie le bio si je peux. Mais je ne vire pas folle avec ça. Je suis consciente que les règlementations ne sont pas au point afin de me rassurer complètement sur le logo bio. Je fais ce que je peux… Mais ça aussi ça me permet de me rappeler que je fais ça pour ma santé… Tout est dans la modération.

Stratégie #5: La balance

Je me pèse une fois par semaine aux rencontres WW. Avant, je me pesais souvent et ça influençait trop mes efforts et pas toujours du bon côté. J’essaie aussi d’avoir une relation plus saine avec les chiffres qu’elle me donne. Peu importe, je me sens bien et mieux. C’est ma vraie récompense. Mais je ne suis pas là pour rien, je veux quand même que ça baisse.

Dans mes stratégies, il me reste à intégrer l’activité physique plus intensivement. Je suis plus active, mais on ne parle pas encore d’entraînement. Je trouve ça difficile sur mes articulations. Mais j’en fais le plus possible….

Je suis sur la bonne voie. J’ai confiance en moi et en ma méthode. Je me donne des moyens. J’ai espoir….

Je suis triste pour moi…

C’est ma pesée tantôt. Ça me stresse un peu… S’il fallait que ce ne soit pas bon. S’il fallait que ça soit comme la semaine passée (j’ai pris 3,8 lbs sans comprendre pourquoi). Mais bon, j’avais dit que je ne le faisais pas juste pour le chiffre (quoique finalement, c’est perdre du poids le but…)!!

Si je m’installe à l’heure du souper pour vous écrire, c’est pour rédiger un billet plutôt triste. Dernièrement, vous avez sûrement entendu parler de Maryse, la jeune femme qui s’est fait opérer pour perdre du poids et qui a posé nue avec les ravages qu’une telle perte de poids peut causer. Ça ne fait pas l’unanimité. Plusieurs aspects dans son discours blessent des gens. Pour moi, j’avoue que ce que ça me fait, c’est de la peine. Voici pourquoi…

Quand je la regarde, je vois une femme démolie. Un champ de guerre. Et vous savez quoi? Mon corps le sera probablement aussi. J’ai déjà perdu du poids, je sais ce que ça fait. Et là, j’en ai beaucoup à perdre. Malgré les crèmes, l’exercices, le temps que je prendrai certainement de plus qu’elle, je sais que je porterai à jamais ces stigmates. C’est déprimant, oui. Mais savez-vous ce qui m’attriste encore plus? C’est que c’est moi qui me suis détruit à ce point. Il a fallu que je ne m’aime pas beaucoup pour me faire ça. Et c’est ce qui me fait le plus mal. J’ai donc ben manqué d’amour, de tendresse, de compassion envers ma propre personne. C’est triste…

J’ai surtout été, et je suis encore, malade « mentalement ». Pour moi, c’est clair. Si j’en suis là, c’est que j’ai passé ma vie entière à me battre contre la nourriture. Vous savez que lorsque j’étais bébé, on a dû me gaver. J’étais trop maigre…  Depuis longtemps, avec la nourriture, je me récompense, je me console, je me réconforte, etc. Le seul sentiment qui m’arrête de manger, c’est l’anxiété. Je préfère encore engraisser à vivre de l’anxiété…Ce que j’essaie de dire, c’est que mon problème est loin d’être régler et il ne le sera peut-être jamais. J’aurai toute ma vie à apprendre à gérer cela. On n’efface pas 38 ans d’habitude en quelques semaines.

Je souhaite perdre du poids pour ma santé. Mon apparence? Pour l’instant, j’avoue que j’ai abdiquée depuis des années à ressembler à la majorité des femmes. C’est sûr que je veux être mieux…. mais bon. Ce qui me préoccupe, c’est ma santé et mon bien-être. Si on racontait aux gens ce que les obèses morbides vivent, je pense qu’on nous croirait pas. Cette semaine, des collègues parlaient de « Maryse ». Ils étaient surpris que parfois elles avaient eu à s’inquiéter pour les chaises au restaurant. Heu, allo!! Moi, à la Cage aux Sports, c’est impossible de m’asseoir dans leurs chaises. Je me suis déjà fait des bleus à essayer de rentrer pas orgueil et j’ai passé des heures à avoir peur de ne pas sortir. La prochaine fois que vous y irez, regardez bien les chaises…

La semaine passée, en m’assoyant sur une banquette, ma belle-mère m’a demandé si je « fittais (et oui, je fittais… toujours aussi fine la belle-mère…). Et vous savez que je ne suis pas allée me faire masser depuis des lunes, car j’ai peur que la table de massage ne me supporte pas…

Oui, je suis rendue là dans ma vie et c’est ce qui me rend triste. Et tout le temps que je m’y suis rendue, je savais très bien ce que je faisais. Mais c’était plus fort que moi. Comme l’alcoolique, comme le joueur compulsif, comme le drogué, comme tous ces gens-là, j’ai une béquille qui, pour moi, se nomme la bouffe. Et le plus embêtant, c’est que, de la bouffe, j’en ai besoin pour vivre…

Résumé de cette fin de semaine…

Hier, j’ai écrit sur le forum de WW. Ce que j’écrivais, c’est que j’ai noté une hausse de mon énergie depuis que je fais WW. On s’entend, je n’ai même pas perdu encore 5% de mon poids, mais je me sens tellement plus dynamique. Hier, je dansais en faisant mon dîner, j’ai couru après mon neveu (d’habitude, je joue plus tranquille avec lui…), je pétais le feu!! Bon, ce soir, c’est une autre histoire. On a magasiné  toute la journée, on a fait plein de magasins, j’ai cuisiné comme une folle, j’ai fait de la Kinect… Là, je suis morte!! J’écoute Tout le monde en parle en faisant mon lavage….

Hier soir, je suis allée souper chez mon frère… Comment dire? Mes deux belles-soeurs font un régime protéiné. Toutes leurs discussions ont tourné autour de ça. Difficile de me joindre à elles… J’ai de la difficulté à trouver cela intéressant. Tout ce que j’en comprends, c’est qu’elles prennent des sachets de protéine, qu’elle ne mange que des légumes et des viandes maigres (pas de fruits, pas de produits laitiers, pas de matières grasse, encore moins de pâtes, pain, etc.) et elles prennent des suppléments  de vitamines… Je trouve ça triste. Oui, elles perdent rapidement… Vraiment! Elles travaillent fort, mais…

Toujours est-il que je me suis sentie exclue de leurs conversations toute la soirée. Je n’ai pas parlé que je faisais WW. Ça ne me tente pas de me mettre de la pression… (revenons à mes moutons…) On mangeait des hamburgers. Ma belle-soeur avait fait des salades vertes pour elle et mon autre belle-soeur pour accompagner leur repas. Nous nous n’avions que des hamburgers. Moi aussi, j’aurais aimé une salade verte. C’est toujours ce que je mange avec mon hamburger. Je trouvais ça poche. Mais bon, ça ajoutait à mon sentiment d’être à part.

Pour une raison que j’ignore, ça a été ça toute la soirée. En arrivant, on a eu une discussion sur les thés. Ma belle-soeur qui nous recevait venait de s’en acheter. Elle nous les a montrés, on les a sentis, on les a commentés. J’avais le goût d’y goûter. Après souper, ma belle-soeur qui recevait a offert un thé à mon autre belle-soeur. Rien pour moi. Elle ne m’a rien offert.  Elle sait que j’aime le thé. Que j’étais curieuse d’y goûter… J’aurais pu lui demander, mais je suis trop orgueilleuse… J’ai préféré partir tôt. Bref, c’était une soirée poche…

Je n’ai pas pris de gâteau. Et selon mon chum, il n’étais pas aussi bon que d’habitude. Parfait!

Demain, on recommence notre routine de semaine. Je vais me faire peser dans deux jours. Même si au début de la semaine, j’étais moins concentrée, j’ai quand même fait une superbe semaine. Après avoir pris 3,8 livres la semaine passée, sans l’avoir « mérité », j’ai bien l’intention de perdre cette semaine. Mais bon, on verra! Je fais des efforts, c’est ce qui compte. Mais je suis là pour perdre…

Ma vie ces temps-ci

Je ne vis pas bien mon stress ces temps-ci. Ça vire rapidement à l’anxiété. Mon Amoureux a des soucis au travail, ce qui nous cause certains soucis financiers. Je réagis différemment qu’à l’habitude au stress de mon boulot. Un parent d’élève trop agressif me fait perdre mes moyens là où d’habitude je verrais cela comme un défi.

L’hiver m’affecte énormément. Je manque de soleil. Si j’avais les moyens, je partirais pour le Sud, décrocher de ma vie pour une semaine… J’ai toujours envie de me coucher moi qui déteste dormir. J’ai toujours dit que je souffrais probablement de déprime (dépression?) saisonnière…

Chose certaine, ça va beaucoup mieux quand je dors beaucoup. Sinon, je survis: manque d’énergie, de patience, je suis fatiguée presque non fonctionnelle! Alors, j’ai pris des mesures pour me coucher tôt, prendre ma douche le soir afin de gagner du temps le matin…

Et pour mettre la cerise sur le sundae, j’ai aujourd’hui quelques symptômes de rhume. Je croise les doigts pour que ce soit léger. Et je me repose…

Je vous reviens bientôt…