Buffet à volonté

Cette semaine, c’est la fête de ma belle-mère. On a décidé d’aller souper au restaurant avec elle. Mon mari m’a annoncé qu’on allait au buffet du Casino du Lac Leamy. C’est quand même un bon buffet. Ils ont d’excellents desserts, des fromages variés, des viandes, des pâtes, des fruits de mer, des salades, des soupes (souvent des crèmes…)… Bref, vous me voyez venir…

Pour une fille comme moi, le problème demeure d’être raisonnable. On ne peut pas comprendre si on n’a jamais eu ce problème. « Elle a juste à arrêter de manger », diront certains. « C’est normal de tomber dans l’excès quand on se prive », diront d’autres. Le problème, c’est que vous ne savez pas de quoi vous parler. Je ne me prive pas, je me mets des limites. Et si je ne le fais pas, je n’arrête pas de manger. Je mange à l’excès. J’ai un problème et c’est la nourriture…

Bon, ceci dit, je dois avoir une stratégie avant de partir parce que rendue là-bas, il va être trop tard… J’y réfléchis au fur et à mesure que j’écris…

À éviter (pis ce n’est pas grave):

  • La friture
  • Les desserts
  • Les sauces à la crème
  • La pizza (elle n’est même pas bonne, de toute façon)
  • Les salades pleines de mayonnaise
  • Les fromages (ça, je n’ai aucun contrôle quand j’en mange et je n’aurai rien pour le mesurer…)

À prendre avec modération:

  • Viande en sauce
  • Poulet en sauce
  • Les pâtes
  • Le pain

 À privilégier:

  • Les viandes « nature »
  • Les fruits de mer « nature »
  • Les poissons « nature »
  • Les légumes
  • Les salades (on ajoute nous-mêmes la vinaigrette)
  • Le saumon fumé
  • Les sushis
  • Les fruits

Contente de constater que finalement, j’ai presque plus de choix dans les choses à privilégier que celles à éviter…

Je voulais une semaine gagnante, je n’irai pas gâcher cela avec la fête de ma belle-mère. Désolée belle-maman (elle ne lit pas ce blogue, ne vous inquiétez pas), ce n’est pas une occasion qui vaut la peine. Je vais savourer l’ambiance et les bons aliments que j’aime…

Je vous en redonne des nouvelles…

Publicités

La broue dans le toupet

Dans un mois et demi, je serai en vacances pour 7 semaines… Vous dire comment j’ai hâte!! Je suis épuisée et, par le fait même, tellement irritable! J’ai l’impression de passer mes journées à éteindre des feux, à régler des problèmes, à travailler avec des gens aussi tannés que moi… Bref, les problèmes s’enchainaient aujourd’hui à un rythme fou.

Vieux réflexe… Je veux manger un cheval. En fait, non, je veux manger du sucre et du gras. J’ai presque succombé, mais finalement j’ai mangé le saumon et les bok choy sautés prévus au menu. Je me suis dit que, si je cédais aux tentations, ça n’allait qu’empirer ma journée. Qu’une fois que j’aurais terminé de manger, en plus du reste, j’allais m’en vouloir. Puis, une fois le saumon mangé, j’étais pleine. Je remarque que mon estomac en prend moins qu’avant…

J’ai mal à la tête. Je viens de prendre ma pression artérielle. Tout est beau. Comme je fais de la haute pression et que je suis médicamentée, je la prends fréquemment. Ma mère m’a acheté un tensiomètre il y a quelques années… C’est un cadeau comme un autre, mais surtout, ça prouve que ma mère tient à moi.

J’aimerais me mettre un peu plus à l’activité physique. J’avoue toutefois que ces temps-ci, mes genoux me font souffrir… Pas facile pour eux de me supporter… Je vais quand même essayer d’en faire davantage. J’ai hâte que l’eau de la piscine soit assez chaude pour se baigner…

Sur ce, je vais aller me coucher et espérer que demain soit meilleur…

 

Qu’est-il arrivé??

Depuis que je vais chez Weight Watchers, c’est-à-dire un mois, j’ai toujours perdu. Honnêtement, ça va super bien! Alimentairement, mes semaines sont parfaites… Je mange à ma faim, je cuisine beaucoup, je convertis des recettes, je compte, mais ça ne me dérange pas vraiment. C’est comme un jeu. J’évolue là-dedans en ayant vraiment l’impression de me faire du bien. La seule chose qui manque, c’est de l’exercice physique, mais je suis en train de travailler là-dessus.

Cette semaine n’a pas fait exception. Je suis allée au restaurant deux fois, mais j’ai tout compté! Je n’ai pris que quelques points hebdomadaires. J’aurais dû théoriquement avoir perdu. Mais j’ai pris 3,8 livres… Ouf! Oui, je pourrais me dire : »Kessé ça?? » J’aurais le droit avec la belle semaine que j’ai faite, mais j’analyse… La semaine passée, quand je suis allée me faire peser, je me relevais d’une gastro. J’avais perdu pas mal, mais quand même tout le reprendre cette semaine, ça n’a pas de sens (pas autant!!)… Je suis en SPM. Je commence mes règles bientôt… Peut-être que ça peut expliquer… Il y a aussi le fait que je prends des médicaments pour la haute pression et, d’habitude, je les prends le matin. Aujourd’hui, j’avais oublié d’aller à la pharmacie. Je les ai donc pris à 16h30. Ce sont des diurétiques (ça fait uriner)…

J’analyse. Je ne me cherche pas d’excuses, car je sais que de toute façon, j’ai bien fait… Je ne suis pas découragée… Ben, pas trop…

Je vais me confesser… En sortant, j’arrêtais au magasin faire une course et j’ai cherché à manger mes émotions… je le sais. Mon péché mignon? Les jujubes. Pas fière de vous avouer que je m’en suis achetée un gros sac. J’en ai mangé en m’en venant à la maison. Mais je ne suis plus habituée. J’ai eu mal au coeur rapidement… En arrivant à la maison, j’ai jeté le gros sac dans ma poubelle à l’extérieur. Pas question de continuer de me punir. Je n’ai rien fait de mal. Mon corps réagit mal… Pas question d’embarquer dans son jeu…

Attention! La guerrière en moi vient de se réveiller. On va bien manger. On va bouger. Et tout va redevenir à la normale!

Vous croyez en moi? Moi, oui! Je suis bonne, je suis fine, je suis capable!!

Toute croche

J’écris présentement mon 200e article… Wouhou!

Je vous écris à la noirceur de mon salon, emmitouflée dans une doudou et il est minuit et 45 minutes… Aujourd’hui, j’ai été malade. La gastro. Et oui, ça m’a pris en pleine classe. J’ai vraiment eu une journée éprouvante. Je l’ai eu difficile!! Théoriquement, ce soir, c’était la pesée. Je n’y suis pas allée. Premièrement, je me sentais encore toute croche. Deuxièmement, comme je n’ai pas mangé de la journée et que je me suis… comment dire… complètement vidée, c’est sûr que j’aurais eu une grosse perte. Mais une perte trompeuse. Je vais me réhydrater, manger normalement et y aller demain soir dans une autre classe.

Ça n’a pas toujours été facile cette semaine. En fait, c’est vendredi soir que j’ai trouvé difficile. On se retrouvait une gang de filles devant une table remplie de fromage, de pain, de biscottes, de pâtés, de saucisson, de noix… Bref, toutes des choses calorifiques. Mais le pire, c’est que j’y suis arrivée affamée. J’aurais mangé un cheval. Et j’ai mangé vite. Beaucoup et vite. Je n’étais pas fière de moi et je ne me sentais vraiment pas bien. J’avais trop mangé… Ça m’apprendra. J’ai vraiment eu un problème de contrôle.

Cette semaine ira mieux…

Ce qu’il y a de mieux…

J’ai une personnalité un peu excessive. Et ma façon de manger le met bien en évidence. Mais je suis un peu comme ça partout… Quand je m’investis, j’ai besoin de le faire à fond sinon ça ne m’allumera pas autant.

Ça fait des années que je lis sur la nutrition et l’activité physique. C’est pratiquement une passion… La lecture! Mais je n’arrivais pas à le mettre en pratique. Voilà pourquoi cette semaine, je me suis démenée à faire les choses intensément…

Je ne me suis pas contentée de compter mes points WW. J’ai lu toutes les étiquettes des produits. Je voulais le moins de produits transformés possible. Je veux perdre du poids pour ma santé, je me suis dit que je n’allais pas bouffer un paquet de produits que je ne connais pas… Donc, pour déjeuner, j’ai trouvé ce gruau… Évidemment, c’est encore mieux si je le fais moi-même, mais celui-ci est composé de produits connus bons pour la santé. De plus, pour varier, je me fais un mueslix maison du Dr Béliveau. Super bon!! Et les autres maisons, je me fais de super bons smoothies avec des fruits et du tofu…

Mes mueslix maison

   Gruau composé de bons nutriments connus

Hier midi, il était 14h00 et je n’avais pas encore dîné. J’arrête à la fruiterie avant de me rendre à la maison. Il y a un kiosque à sushis d’un resto que j’adore. Ils les font sur place. Malgré le prix que je trouvais astronomique (vraiment!), je me suis acheté un rouleau de printemps aux crevettes et un tartare de saumon. Un vrai délice! Avec des légumes et des fruits, ça a fait un vrai bon dîner. J’ai hésité à cause du prix (20$ pour les 2), mais j’ai décidé de manger ce que j’aime. Si je veux que mes bonnes habitudes tiennent, je dois aimer ce que je mange. Je ne mangerai pas ça tous les dîners, mais à l’occasion. Je ne veux pas que le prix soit un obstacle. Je serai gagnante en bout de ligne… Voici le délice!

 

Puis, pour souper, je me suis fait ma première soupe du livre que ma cousine m’a donné: Soupe au tofu et au poulet. Puis, comme il me restait beaucoup de points, je me suis fait une pizza végétarienne sur tortilla… Hummm!

Très jeune, je me faisais à manger dont des méga grosses salades. Je me souviens, j’avais même pas 10 ans et ma mère disait: »Elle, elle ne se laissera jamais crevé de faim!! » Et elle avait raison. Quand j’étais célibataire, je me faisais des méga festins. Pas question de me faire des céréales pour souper parce que je suis seule. Je vois mes nouvelles habitudes de cette façon: pas question de manger des choses que j’aime moyennement sous prétexte que je « fais attention »… Je mérite ce qu’il y a de mieux, non??

 

Une solution…

J’ai un méchant parcours, comme probablement toutes les obèses… Je ne peux pas dire que j’ai tout essayé, toutefois. J’ai toujours refusé de suivre des diètes, genre aux protéines, aux pamplemousses, des naiseries de la sorte. J’ai déjà perdu 80 livres avec Weight Watchers en 1995-1996. Puis, après avoir tout repris et plus, dix ans plus tard, en 1996, j’ai perdu 52 livres avec Minçavi. Depuis, j’ai tout repris et tellement plus. J’ai aussi consulté une nutritionniste pendant 6 mois, une psychologue pendant un an et demi. Plusieurs centres sportifs où j’ai toujours abandonné.

Oui, des fois, j’en suis venue à me demander s’il y avait vraiment quelque chose à faire avec moi… Je souffre de compulsion alimentaires. Je déteste au plus au point faire de l’activité physique. Mais la réalité est apeurante: je suis en très piètre condition physique. À chaque fois que j’ai perdu du poids, je l’ai perdu en changeant mes habitudes, lentement et en faisant de l’activité physique. Mais le naturel est revenu au galop. Mes mécanismes profonds…

La psychologue m’a fait constaté des choses, mais ne m’a nullement aidé à les changer. La nutritionniste était une « vraie joke »! Elle était dépassée. Vraiment pas une spécialiste des troubles de l’alimentation. Elle ne comprenait pas mes rages, ne comprenait pas comment je fonctionnais. C’était une experte des aliments, c’est tout! Je ne crois pas avoir consulté des experts bons pour moi.

Cependant, je dois dire que je ne peux pas continuer ainsi. J’ai fait Weight Watchers en ligne presque tout l’hiver. Ça m’a permis de me maintenir plus que d’habitude. Habituellement, depuis les 5 dernières années, je prends 20 livres par hiver. Cette année? 8…

Je pense donc me rendre à des réunions Weight Watchers, me faire peser, me faire encadrer, rendre des comptes. Toutefois, je pense à me laisser du temps. Plus que toutes les autres fois. Les dernières fois où j’y suis allée, je voulais perdre vite. Et je me décourageais… Je ne suis plus là. Je veux juste que ça descende. Je veux juste me sentir mieux en attendant de me sentir bien…

Je continue d’y penser…

Semaine en dents de scie

La semaine passée fut spéciale. Ça a commencé en lion et ça s’est terminé en mouton… D’abord, ça a bien commencé. Malheureusement, en milieu de semaine, je fus frappée par du stress, voire même de l’anxiété… De vieux démons… Dans ce temps-là, je suis incapable de manger. Mais quand l’anxiété quitte, je me reprends en double. Je mange souvent mes émotions. Et ce fut le cas… Incapable de reprendre le droit chemin. C’était juste n’importe quoi… rien de dramatique, mais rien d’excellent non plus.

Bilan sur la balance: je me suis maintenue. Avec la perte de poids que j’ai eue la semaine passée, c’est correct. Je vais bien faire ça cette semaine.

Hier, je suis allée au spa Le Nordik, près de chez moi. Grosse journée de relaxation. J’adore ça. J’ai réfléchi beaucoup, médité. J’ai pris de nouvelles résolutions pour ma vie actuelle. Il n’y a pas juste le poids… j’ai pris d’autres décisions afin de continuer de mieux m’épanouir dans la vie.

Bonne semaine tout le monde!

Chocolat

Je ne sais pas ce qu’on a cette année, mais moi et l’Amoureux sommes toujours malades. On pogne tout ce qui passe. Nous avons donc un rhume depuis la fin de semaine. Ce soir, je me rends à la pharmacie acheter quelques trucs (sirop, tylenol, pastiles, …) J’en ai déjà parlé ici, mais voulez-vous ben me dire pourquoi les pharmacies sont toujours ben pleines de chocolat?? Voulez-vous ben me dire aussi pourquoi il faut toujours passer dans ces rangées pour nous rendre à l’arrière?? Ces temps-ci, c’est surtout du chocolat pour Pâques. Et on n’a pas terminé, car Pâques est à la fin avril cette année.

Bref, j’ai résisté. C’était très tentant, mais bon… c’est non!!

J’ai faim!

Je n’écrirai pas long puisque j’écris de mon iPhone, dans mon lit…
Ce soir, j’ai faim. Et ce n’est ni les portions de fruits ni de produits laitiers qu’il me reste qui vont faire l’affaire. Tantôt, j’ai grignoté 10 nachos (je les ai comptés) et de l’hummus. J’aurais dévoré beaucoup plus…
Ma solution? Quitter la cuisine. Même que j’ai quitté l’étage.
Je suis couchée maintenant. Je suis fière de ne pas avoir vidé le sac, car je m’enlignais pour ça. Mais j’ai encore un petit creux…

Réflexion #2

Je me suis laissé du temps de réflexion avant de décider quelle méthode choisir pour reprendre ma santé en mains. Et cela doit se passer en ayant une alimentation saine et de l’activité physique.

J’ai devant moi, pour l’instant, deux choix. Retourner dans un groupe Minçavi ou me prendre en mains seule, par moi-même. Voici les fruits d’une première réflexion. J’ai fait ressortir les « pour » et les « contre » pour moi.

Minçavi

Pour:

  • Soutien du groupe et du personnel
  • Motivation accrue
  • L’impression de m’être engagée envers d’autres gens fait qu’on y pense deux fois avant de dévier du programme / j’ai en quelque sorte des comptes à rendre
  • Sentiment d’être plus encadré

Contre:

  • Stress de la balance: peut me conduire à l’anxiété et me faire manger
  • Programme avec des interdits (plus de protéines et moins de féculents que je voudrais et ce n’est pas nécessaire)
  • $
  • Réunion et attente pour se faire peser: souvent deux heures le lundi soir
  • Sentiment plus fort de privation

Moi seule

Pour:

  • Moins de stress
  • JE décide du programme qui me convient donc moins d’interdits déplaisants
  • Je me pèse quand je veux=plus encourageant (je ne ferai pas exprès pour me peser si j’ai mes règles ou si je fais de la rétention d’eau)

Contre:

  • Moins de sources de motivation
  • Aucun soutien réel
  • Je peux plus facilement dévier de mon programme sachant que personne ne peut vraiment le constater
  • Moins engageant

Évidemment, certains pèsent plus que d’autres. Je continue de réfléchir. D’un côté comme de l’autre, il y aura un travail psychologique à faire.

Si je décide de fonctionner seule, je dois m’engager envers moi-même et faire en sorte que ça compte. Va peut-être falloir que je m’entoure de gens pour m’encourager aussi.

Si je décide d’aller chez Minçavi, va falloir que je m’enlève de la tête ce sentiment de privation/d’interdits. J’aime le fait qu’on soit encadré et, en même temps, ça me met une trop grosse pression. On s’entend que c’est moi qui me la met aussi…

D’une façon ou d’une autre, il y a quelque chose dont je dois me débarasser, c’est le sentiment d’échec qui m’habite quand je pense à mon poids, ma santé. Professionnellement, je suis tellement solide. Mais quand arrive ma vie personnelle, j’ai souvent l’impression d’avoir tout raté…

Ma réflexion se poursuit. N’hésitez pas à me faire part de vos réflexions.