Ma vie ces temps-ci

Je ne vis pas bien mon stress ces temps-ci. Ça vire rapidement à l’anxiété. Mon Amoureux a des soucis au travail, ce qui nous cause certains soucis financiers. Je réagis différemment qu’à l’habitude au stress de mon boulot. Un parent d’élève trop agressif me fait perdre mes moyens là où d’habitude je verrais cela comme un défi.

L’hiver m’affecte énormément. Je manque de soleil. Si j’avais les moyens, je partirais pour le Sud, décrocher de ma vie pour une semaine… J’ai toujours envie de me coucher moi qui déteste dormir. J’ai toujours dit que je souffrais probablement de déprime (dépression?) saisonnière…

Chose certaine, ça va beaucoup mieux quand je dors beaucoup. Sinon, je survis: manque d’énergie, de patience, je suis fatiguée presque non fonctionnelle! Alors, j’ai pris des mesures pour me coucher tôt, prendre ma douche le soir afin de gagner du temps le matin…

Et pour mettre la cerise sur le sundae, j’ai aujourd’hui quelques symptômes de rhume. Je croise les doigts pour que ce soit léger. Et je me repose…

Je vous reviens bientôt…

Re-bonjour

Je m’ennuie de venir écrire ici. Je voulais continuer à parler d’habitudes de vie en enlevant le côté très personnel de ce blogue. Puis, j’ai réalisé que c’est ce que j’aimais. Toutefois, je réalise aussi qu’il y a des choses qui me plaisaient moins. Je me mettais de la pression pour perdre du poids. J’avais l’impression d’avoir deux modes: je me plains et je suis motivée. Quand la motivation baissait, je me plaignais et je me disais que je ne devais pas être intéressante à lire.

Dans le fond, j’ai besoin de venir jaser ici. Que ce soit de belles ou moins belles choses. Je mets mes tripes sur la table et ça fait du bien. Je traîne un boulet dans ma vie qui est mon surplus de poids. Je n’arrive pas à éliminer ce poids une fois pour toute. Mais j’ai besoin d’en parler parce que ça m’habite jusqu’au plus profond de mon être. Ma vie entière est teintée de ce boulet. Et souvent, très souvent, sans que personne ne s’en rende compte.

À très bientôt…