Décision

Depuis janvier que je réfléchis, que je tente des trucs… Hier, j’ai finalement pris ma décision. Je retourne ce soir chez Minçavi. Je le fais pour être mieux dans ma peau. Je le fais, car je sais que je vais réussir à atteindre mes objectifs. Je le fais pour moi, et seulement pour moi. Peu importe ce que disent les autres. Peu importe si on ne croit pas en moi. Peu importe si on se dit que je vais encore faillir. Peu importe ce que le monde entier pensera. Si je tombe, je vais me relever. Si je trouve que ça prend du temps, je m’attendrai patiemment.

Je sais que Minçavi est une bonne méthode. Je trouve parfois que les membres et même le personnel sont drastiques. Moi, j’ai plus de compassion pour moi qu’eux. Comme je le disais tantôt, si je tombe, je vais me relever. Et je vais tomber. C’est humain et on apprend de ça.

La plus grande chose à travailler pour moi, ce sont les pensées tout ou rien. J’ai tendance à tout laisser tomber au moindre écart. J’ai tendance à focusser sur mes échecs antérieurs. Mais là, je le sais et je n’en veux plus.

Si je tombe, je me relève et continue.

Je regarde en avant: vers mon succès à très très long terme!!!

Bonne chance à moi!! J’ai hâte de commencer. Demain: 1er mars. Le début d’une nouvelle vie..

Publicités

Réflexion #2

Je me suis laissé du temps de réflexion avant de décider quelle méthode choisir pour reprendre ma santé en mains. Et cela doit se passer en ayant une alimentation saine et de l’activité physique.

J’ai devant moi, pour l’instant, deux choix. Retourner dans un groupe Minçavi ou me prendre en mains seule, par moi-même. Voici les fruits d’une première réflexion. J’ai fait ressortir les « pour » et les « contre » pour moi.

Minçavi

Pour:

  • Soutien du groupe et du personnel
  • Motivation accrue
  • L’impression de m’être engagée envers d’autres gens fait qu’on y pense deux fois avant de dévier du programme / j’ai en quelque sorte des comptes à rendre
  • Sentiment d’être plus encadré

Contre:

  • Stress de la balance: peut me conduire à l’anxiété et me faire manger
  • Programme avec des interdits (plus de protéines et moins de féculents que je voudrais et ce n’est pas nécessaire)
  • $
  • Réunion et attente pour se faire peser: souvent deux heures le lundi soir
  • Sentiment plus fort de privation

Moi seule

Pour:

  • Moins de stress
  • JE décide du programme qui me convient donc moins d’interdits déplaisants
  • Je me pèse quand je veux=plus encourageant (je ne ferai pas exprès pour me peser si j’ai mes règles ou si je fais de la rétention d’eau)

Contre:

  • Moins de sources de motivation
  • Aucun soutien réel
  • Je peux plus facilement dévier de mon programme sachant que personne ne peut vraiment le constater
  • Moins engageant

Évidemment, certains pèsent plus que d’autres. Je continue de réfléchir. D’un côté comme de l’autre, il y aura un travail psychologique à faire.

Si je décide de fonctionner seule, je dois m’engager envers moi-même et faire en sorte que ça compte. Va peut-être falloir que je m’entoure de gens pour m’encourager aussi.

Si je décide d’aller chez Minçavi, va falloir que je m’enlève de la tête ce sentiment de privation/d’interdits. J’aime le fait qu’on soit encadré et, en même temps, ça me met une trop grosse pression. On s’entend que c’est moi qui me la met aussi…

D’une façon ou d’une autre, il y a quelque chose dont je dois me débarasser, c’est le sentiment d’échec qui m’habite quand je pense à mon poids, ma santé. Professionnellement, je suis tellement solide. Mais quand arrive ma vie personnelle, j’ai souvent l’impression d’avoir tout raté…

Ma réflexion se poursuit. N’hésitez pas à me faire part de vos réflexions.

Réflexion

Je suis en réflexion. Qu’est-ce que je veux? Dans quoi suis-je prête à m’embarque? Jusqu’à quel point suis-je sérieuse?

Je réfléchis….

Je vous reviens bientôt avec le fruit de mes réflexions….

Que faire???? Besoin d’aide!!!

J’ai besoin de vous. Je ne vois plus très clair…

Depuis janvier, je fais un peu attention. Je ne suis pas au régime. Je n’ai pas vraiment de rage alimentaire. Je ne perds pas de poids non plus. Je ne compte rien. Je mange à ma faim. Probablement encore trop; probablement encore trop mal. Je ne suis pas arrivée à m’y mettre pour vrai. Si je veux perdre du poids, je dois changer de tactique…

Les seules fois dans ma vie où j’ai véritablement réussi à perdre du poids, c’est avec Minçavi et Weight Watchers. J’ai repris mon poids malgré les bonnes habitudes entreprises. Pourquoi? Parce que je voyais ça comme un régime, comme des interdits et, un jour, je me réveille et je saute dans les interdits.

Toutefois, je n’arrive pas vraiment à me motiver seule pour perdre du poids. À chaque fois que j’y suis arrivée, j’assistais à toutes les rencontres Minçavi et Weight Watchers. J’aimais les conseils donnés, la force du groupe d’entraide.

Ces dernières années, j’y suis retournée à plusieurs reprises. J’ai été prise par l’obsession de la balance. Je ne perdais pas comme je voulais et la balance s’est mise à m’obséder. Malheureuse d’échouer encore une fois, je quittais le groupe, la tête entre les jambes…

Voilà que depuis quelque temps, j’ai envie de retourner chez Minçavi. Cet été, je suis allée chez Weight Watchers. Ils m’ont vraiment fait ch…. avec leur nouveau système de paiement et la hausse de leurs prix. Minçavi est drôlement plus économique. Et les programmes pour moi s’équivalent. J’aime moins la restriction des « pains » de Minçavi. J’aime moins leur côté « interdit ». Le mot me tue. Mais je l’ai déjà fait et c’était ben correct. Il oriente davantage et ça a ses avantages (sic!)… J’ai beaucoup aimé leurs livres de recettes que j’ai toujours continué à faire.

Mais là, je fais quoi? Je réessaie pour une X e fois? Une fois ce sera la bonne, c’est comme rien. Je continue seule avec les résultats qu’on connait. Je ne sais plus. Ça fait assez longtemps qu’il ne se passe rien…