Déménagée!!

Depuis trois ans et demi, j’écris un blogue. Puis, six mois plus tard, j’ai commencé celui-ci. Puis, dernièrement, j’ai voulu réunir les sujets de ces deux blogues dans un seul blogue. Vous pourrez dorénavant me joindre à  www.corachelte.com . Ce sera Celle qui change améliorée!! Au plaisir de vous y retrouver…

Publicités

Mes outils

En janvier passé, j’ai essayé de perdre du poids avec Weight Watchers en ligne. Pour 22$, on m’offrait tous les outils en ligne. C’était merveilleux, mais je n’ai rien perdu. En vérité, je perdais, je reprenais au gré de mes fantaisies. Moi, quand je ne rends pas de comptes à quelqu’un (en matière de perte de poids, on s’entend!!), ça ne marche pas. Les dames chez Weight Watchers ne me chicanent pas. Mais l’orgueil me guide. Je trouve ça gênant de monter sur la balance et de prendre du poids. Je me sens obligée de me justifier (même si j’ai juste l’air plus pathétique encore…)

Donc, depuis le mois de mars, je vais aux rencontres et j’ai toujours droit aux mêmes outils sur le web. J’ai perdu 35 livres. Je trouve ça difficile depuis juin. Je prends, je perds… Mais savez-vous quoi? Si ce n’était pas de ces rencontres, j’aurais tout lâché, ça fait longtemps!!!!

J’aime mes mardis soirs où je jase avec les autres personnes en perte de poids, mon animatrice ou les autres employées qui nous pèsent. J’aime vraiment ça. Et ça m’encourage comme ce n’est pas possible. J’adore mon animatrice, mais ça, je vous en reparle plus tard, car ça va être long…

Finalement, ce qui m’aide aussi beaucoup, ce sont le forum sur le site WW et les pages Facebook auxquelles je suis abonnée. Une communauté extraordinaire qui a le même problème que moi et qui travaille de la même façon à le régler. C’est réellement merveilleux!!

Puis hier, grâce à ces réseaux, une dame m’a informée que le tapis roulant que je songeais à acheter était en vente chez Canadian Tire. Au lieu d’être 1599.99$, il était 449,99$. Quand on parle de « deal », ça c’en est tout un!!!! J’ai vraiment hâte de l’essayer… Je vous en redonne des nouvelles!!!!

Je ne fais pas pitié!!

J’avoue, je trouve ça difficile ces temps-ci! Hé oui! Tannée de faire attention. Tannée de tout compter. Tannée de faire des efforts. Tannée de me priver… Puis, quand je me dis « À quoi ça sert? », tout de suite, j’ai envie de continuer. Je n’ai pas envie de reprendre du poids. J’ai envie d’avoir de bonnes habitudes de vie. Alors, je continue. C’est ma vie maintenant. Il y aura des hauts et des bas, mais c’est ça et c’est tout! Ce n’est plus une option.

Alors, je me fais des choses que j’aime vraiment et qui n’ont pas trop de calories. Ce soir, au menu, riz aux légumes et rouleaux vietnamiens que je fais moi-même. Mon conjoint aura ses ego rolls, mais pour moi, c’est meilleur des rouleaux printaniers pleins de légumes et de crevettes. Avouez que je ne fais pas pitié!!

Bonne fin de semaine!!!

Mon corps me niaise… À moins que ce soit moi qui niaise mon corps?

Quand j’ai créé ce blogue, c’était pour me motiver. On dit souvent aux gens, qui suivent des thérapies, d’écrire. Pourquoi pas? Si j’exorcise mes démons, peut-être disparaitront-ils? Depuis le début des WW, en mars, j’écris seulement périodiquement. Ça va bien. Et quand ça va bien, j’ai souvent moins envie d’écrire. Moins de choses à dire. Voilà pourquoi je trouve que je devrais revenir plus souvent. Ces temps-ci, ça ne va plus super bien. Je croyais que recommencer la routine allait m’aider. La situation est la suivante…

Depuis le début de l’été, je prends, je perds. Bref, je me maintiens au lieu de perdre. Puis, vers la fin de l’été, pendant trois jours, je n’ai pas écrit et j’ai mangé un peu plus que d’habitude. Cette semaine-là, j’ai pris 2,2 lbs. Bon, ok, je me reprends.Ensuite, j’ai fait une belle semaine. J’ai pris 1,8 lb. Quoi?!!!??!! Ça m’a complètement découragé. Le problème, c’est que je trouve ça difficile maintenant. Si en plus je prends du poids quand j’ai fait plein d’efforts, je ne sais pas comment je vais trouver le courage…. Pourtant, la dernière chose que je souhaite, c’est abandonner! C’était mardi dernier. Depuis, je termine toutes mes journées en mangeant tout ce qui me tombe sous la main.

J’ai le goût de paniquer, mais j’ai décidé de venir écrire à la place. Je ne suis pas plus folle qu’une autre. Il y a des solutions. Mais avant, faut faire des constats….

CONSTATS:

  • Je n’ai pas de routine d’activités physiques. Je n’en fais presque pas. M’y mettre m’aiderait grandement. En plus, d’être bon pour la santé, je perdrais des calories. De plus, avoir cette discipline m’enlèverait surement le goût de me bourrer la face.
  • Depuis la fin de mes vacances, j’ai faim. Mais je mange aussi beaucoup moins de légumes. Je n’ai pas fait de soupe aux légumes, de grosses salades. Je n’ai pas fait d’effort pour apprêter de bons légumes. J’ai vraiment eu faim certains jours.
  • J’ai plus d’énergie qu’il y a quelques mois. J’ai quand même 35 livres de moins… Faudrait en profiter pour me motiver! Ma rentrée scolaire se passe tellement mieux que les autres années. Je ne suis pas fatiguée morte à la fin de mes journées. J’ai plein d’énergie!!!! Il n’y a pas juste du négatif!
  • J’ai l’entourage parfait pour continuer et réussir. Les gens m’encouragent, me trouvent bonne. Personne ne me met des bâtons dans les roues. Je suis vraiment très bien supportée!!

SOLUTIONS:

  • Bouger plus! L’histoire de ma vie… Je l’ai tellement dit souvent!!!…. C’est une grande fin de semaine. Je vais la consacrer à me trouver des activités, me faire un horaire. Je vais tenter d’opter pour une variété même si je suis limitée dans ce que j’aime faire et ce que je peux faire (je ne suis pas tellement en forme et lourde par-dessus le marché!…)
  • Je vais aussi profiter de cette grande fin de semaine pour faire de la recherche et de la cuisine. Je vais me trouver des recettes et des solutions faciles pour journées pressées. Je vais cuisiner. Je ne manquerai pas de légumes cet automne, Oh non!!!
  • Je vais revenir plus souvent sur mon blogue. Écrire, constater, revenir aux solutions trouvés, ça devrait m’aider.

Alors, je vous reviens bientôt!!!! Pas question de se décourager. Je me sens trop bien comparativement à il y a 5 mois. Si mon corps a le goût de niaiser, il va s’apercevoir que je ne suis pas une fille à me laisser niaiser très longtemps!!!!!!

Le retour à la routine

J’ai recommencé à travailler depuis deux jours. La routine va faire du bien… Cependant, je réalise que lorsque je reviens du travail, je suis affamée et que j’ai tendance à manger n’importe quoi! Les fruits ne me comblent pas. Va falloir que je prévois quelque chose pour me rassasier jusqu’au souper. Sinon, j’ai bien peur de continuer à manger n’importe quoi en quantité importante! Surtout que l’Amoureux a décidé de garder son horaire d’été au travail et, ainsi, il finira de travailler une heure plus tard que l’année passée. Je ne crois pas qu’on va souper plus tard, on soupe déjà trop tard selon moi. Mais je vais être plus longtemps seule et c’est dans ces moments que c’est dangereux.

Je pense que ce serait une bonne idée si je profitais de ce moment seule pour faire de l’activité physique et prendre de l’avance sur la

préparation du souper. J’arrive facilement 2h00 avant l’Amoureux à la maison. Des fois, je continue à travailler un peu. Mais de façon générale, je lisais ou je m’occupais jusqu’à ce qu’il soit l’heure d’aller le chercher. 15h30… C’est une belle heure pour prendre une bonne marche et ensuite commencer la préparation du souper. Non?

Le seul hic, c’est qu’en revenant du travail, j’ai juste envie de m’écraser. J’ai souvent passer la journée debout. Je n’ai pas trop le goût d’aller marcher. Mais bon, honnêtement, ça ne me tente pas plus à un autre moment. J’aimerais tellement ça avoir une amie dans mon quartier pour m’accompagner. L’autre jour, ma cousine était chez moi et nous sommes allées prendre une marche dans le quartier et elle m’a dit qu’elle aimerait ça y habiter (il faut dire qu’elle y a grandi). Je me suis mise à rêver. Ouf! Ce serait quelque chose!! On pourrait aller prendre des marches, mais aussi aller prendre des cafés une chez l’autre, se voir plus souvent. Je capote juste d’y penser…. Mais bon, elle est bien dans son quartier à plusieurs kilomètres de chez moi. C’est juste trop loin pour qu’on se voit spontanément. Mettons que je passe rarement par là 😉!!

Je vais faire ça cette semaine. Je suis sûre que c’est une bonne idée. À mon retour à la maison, je vais prendre une collation pour ensuite aller marcher. À mon retour, je vais pouvoir commencer la préparation du souper. On soupe souvent vers 19h00-19h30 et, parfois, plus tard. C’est trop tard! J’aimerais me coucher plus tôt, mais quand tu as encore le souper dans l’estomac, ce n’est pas super!!

Je vous en redonne des nouvelles!!

Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas!

Je m’étais super bien repris après mes vacances, mais la semaine passée fut… difficile. Résultat: hier, j’avais pris 2,2 lbs. J’ai eu peur, car lundi soir, à la maison, je me suis pesée et j’avais pris 8 lbs. Ce qui était impossible. Ça n’a pas bien été, mais pas à ce point-là!!

Depuis mes débuts à WW, chaque jour, j’écris tout ce que je mange! Même quand je dépasse mes points, je les compte. Mais la semaine passée, j’ai arrêté presque 4 jours. Une première!! Et j’ai eu un comportement qui m’a surpris. Je mangeais, je trichais et c’est comme si, parce que je ne l’écrivais pas, ça n’existait pas! Drôle de raisonnement, mais la balance m’a rappelée que ça avait existé!! Ce qui est triste, c’est que j’ai seulement exagéré et je n’en ai pas profité. Je n’ai pas mangé de chips, de chocolat, des desserts… Non, j’ai juste trop, vraiment trop mangé. N’importe quoi!!

Toutefois, déjà lundi matin, j’étais remontée en selle. De plus, j’ai recommencé à écrire, à compter, à mesurer… Ça va faire le niaisage!!

Aujourd’hui, c’est ma dernière journée de travail. Demain, on recommence. Après 8 semaines de vacances, ce n’est pas si triste, même si on en veut toujours plus. Ça va faire du bien de recommencer à avoir une routine. Moi, ça m’aide!! Quand je travaille, j’ai mes lunchs. Je ne passe pas la journée à me demander quoi manger. Tout est planifié! Car la planification, c’est ma force!! Chaque fin de semaine, je choisis tous mes soupers, mes dîners, mes déjeuners. L’épicerie est ensuite faite en conséquences.

La seule chose qui me fait peur avec mon retour au travail, c’est mon sommeil. J’ai fait beaucoup d’insomnie cet été. Je suis quelqu’un qui a un sommeil très fragile. Un rien m’empêche de dormir. De plus, j’ai un amoureux qui se couche très tard. Avant de le connaître, je me couchais vers 22h00, parfois avant. Maintenant, c’est 23h00 et +… J’ai un mal fou à me lever le matin. Il faut cette année que je me discipline, car ça influence énormément mon humeur. Je dois arrêter d’apporter mes appareils électroniques (ordi, iPad, iPhone) dans ma chambre. J’ai trop tendance à les utiliser lorsque je suis couchée et je n’arrive pas à les fermer… C’est pas drôle, une vraie dépendance!!!!

Sur ce, je vais aller profiter de ma dernière journée de vacances et je vais vraiment essayer de revenir plus souvent. Ça aide!

Perdre du poids en vacances?

Je n’ai pas trouvé ça facile, les vacances!! Je suis partie avec mon amoureux en Nouvelle-Angleterre. WOW! Quel merveilleux voyage! Au début, je faisais très attention à ce que mangeait et je le rentrais dans mon gère-plan sur mon iPhone. Toutefois, je m’étais promis de manger au moins une chaudrée de palourdes et un Lobster Roll. Puis, finalement, j’étais au royaume des fruits de mer. J’en ai mangé! Puis, oui, parfois, c’était riche, trop, mais j’ai marché énormément et j’en en profité!! Je suis revenue avec une livre de plus! Étant donné les circonstances, j’en étais bien heureuse!!!!

Puis, à mon retour, je me suis tout de suite relevée. C’est reparti!! En deux semaines, j’ai perdu 8,4 livres et ce n’est pas fini… Je continue mon combat! Et je sais que ce sera pour la vie. J’ai perdu 35,8 livres depuis le 26 mars. Et j’en suis fière! J’aurais pu le faire plus vite. Mais ça m’aurait donné quoi? J’en ai pour toute la vie à me surveiller alors…

J’apprécie énormément l’aide que je reçois autour de moi. D’abord, mon conjoint qui me respecte énormément et m’aide du mieux qu’il peut. Merci à ma famille. Merci à mon animatrice, mon groupe WW. Merci aussi aux personnes que je côtoie virtuellement sur le forum WW, sur les pages Facebook… Ça m’aide tellement!!

Eeeeeuh! Demandez-moi pas ce qui me prend de faire des remerciements de la sorte, on se croirait à un gala. LOL!!

Constat

Quand j’ai commencé Weight Watchers le 26 mars dernier, je ne voulais pas me mettre trop de pression, car sous la pression en matière de perte de poids, j’ai trop souvent craqué. Je me disais que c’étaient des comportements et une attitude que je voulais changer et nécessairement en faisant ces changements, j’allais perdre. Et j’ai perdu. Je me suis fait prendre au jeu… J’ai dépassé les objectifs que je m’étais fixé. J’ai perdu assez vite! Une moyenne de plus de 2 livres par semaine. Mais là,depuis quelques semaines, ça niaise…

Comme dirait quelqu’un sur le forum WW, je fais mon programme « pouet-pouet »… J’écris, je compte, je calcule. Je prends mes points hebdo au complet depuis deux semaines. Je ne me dépense pas trop en activité physique. J’ai une bonne excuse, j’ai mal au pied à cause d’un traitement pour une verrue. Je marche deux fois par semaine environ (je voulais marcher chaque jour)… C’est vrai que lorsque je reviens, j’ai mal. Mais honnêtement, je suis bien contente d’avoir cette excuse. Je ne raconterai pas de mensonges ici!! Puis, je perds – je prends – je reste pareil… C’est à ça que ressemblent mes pesées ces temps-ci. En fait, j’ai regardé mon livret attentivement tantôt et, depuis le 12 juin, j’ai perdu 2 livres! C’est tout! J’ai joué là-dedans (je perds, je prends, je reste pareil, alouette…)!! J’avoue que je viens d’avoir une claque!!

Je n’ai aucune excuse!! J’ai encore beaucoup de poids à perdre. Je peux moins bouger? OK, bien mange moins la grande (pas plus!!!!)! Il n’est aucunement question que je m’apitoie sur mon sort. Je ne le mérite pas. Mais il y a une chose qui me fâche dans mon comportement… Je fais des efforts, je prends des mesures pour bien manger et un soir où je m’emmerde, je tombe dans une dérape de trucs qui n’en valent pas la peine (fromage, arachides, pain…) et ça me mange tous mes points hebdomadaires et peut-être même plus. Ça fait quelques semaines que ça me fait ça. Et je rage devant cela.

J’ai identifié des solutions. Comme je suis en vacances, j’ai tendance à me coucher tard (et c’est là que mes dérapes arrivent). Mon conjoint, lui, travaille. Alors, je lis, je suis à l’ordinateur ou j’écoute la télé au salon (à côté de la cuisine…) J’ai un bureau en haut (avec télé), un endroit pour lire dans ma chambre qui ne dérange pas mon conjoint même s’il est couché et un cinéma maison au sous-sol. Si je ne suis pas au même étage que la cuisine, je crois que mes chances de dérape sont moins grandes. Alors,  je vais passer mes soirées ailleurs qu’au premier étage. Pour le reste, je vais faire comme je fais (faire mon menu à l’avance, avoir de bons légumes et de bons fruits sous la main).

Dans une semaine, mon conjoint sera en vacances. Dans environ une semaine et demie, on a décidé de partir et faire un espèce de « road trip ». On sait dans quel coin on veut aller, mais sans plus. Ça me fait tellement peur. Mon conjoint adore les restaurants. Mais les restaurants aux États-Unis ne terrorisent. Mon conjoint est amateur de « junk food ». Il m’aide par exemple. On fait souvent des choix de restaurants en fonction de moi. Mais sur la route, ça m’inquiète. J’ai quand même décidé de m’apporter une glacière remplie de bouteille d’eau, de fruits et de légumes pas trop fragiles…

Finalement, ces temps-ci, je relis des blogues de gens qui ont réussi leur perte de poids. Je m’inspire de certaines de leurs phrases. Je me retrousse les manches, mais je sais que j’ai un travail à abattre pour les prochaines semaines. Et savez-vous quoi? Je suis belle, je suis fine, mais surtout, je suis capable;-))))

 

Moment de découragement

Bon, bon, bon… J’ai la preuve aujourd’hui que la vie est construite de hauts et de bas… Moi qui avais une motivation à toute épreuve, me voilà confrontée à une semaine plutôt difficile!! J’ai moins de motivation, de résistance face aux tentations… J’en ai marre de me faire des petits plats, tannée des légumes (hein?). Pour moi, manger moins de légumes = avoir faim et manger plus du reste! J’ai toujours envie de grignoter…

De plus, j’ai eu un traitement pour une verrue sous le pied vendredi. Je ne suis pas retournée marcher depuis. C’est sensible, j’ai peur d’avoir trop mal… Je devrais sortir mon vélo, faire autre chose. Je devrais….

Beaucoup d’occasions aussi: sortie au resto avec ma mère et ma grand-mère mercredi, club de lecture vendredi (sushis et vin), souper au restaurant samedi (apéro, vin, buffet et grillades brésiliennes servies à la table à volonté), shower dimanche (j’ai mangé du gâteau et je m’en voulais, mais c’était bon + sandwich au porc effiloché), etc.

Ce qui est vraiment, mais vraiment plaisant depuis que je fais WW, c’est que le réseau d’entraide est incroyable! Petit signe de découragement sur mon profil, la page Facebook, le forum et plein d’encouragements m’arrivent. Comment ne pas y arriver? Comment ne pas se sentir réénergisée??

Je me retrousse les manches… Moi aussi, je peux y arriver! De toute façon, dans tout ça, ce dont je suis le plus fière est d’avoir tout écrit et compté ce que j’ai mangé, même s’il y avait beaucoup d’estimation là-dedans. Selon mes calculs, je n’ai même pas vraiment dépassé mes points hebdomadaires auxquels j’ai droit. Mais bon, quand je prends tout, je ne perds pas vraiment non plus…

Demain, c’est la pesée. Je vais travailler mon menu pour la semaine prochaine (je fais toujours ça et je fais mon épicerie en conséquence). Je vais aider mon corps le plus possible. Un plan d’action au plus vite!!!

Quand perdre du poids ne fait pas mal!!

Aujourd’hui, avec ma mère, je suis allée visiter ma grand-mère qui est maintenant dans un CHSLD. Elle habite à St-Eustache. Cela signifie pour nous plus de quatre heures de route (2hres aller + 2 hres retour)! Je suis brûlée! Nous sommes parties tôt ce matin. Rendue chez grand-maman, nous sommes allées dîner au restaurant, on a fait des courses pour elle, on a jasé avec elle dans sa chambre qui est maintenant sa « maison ». Puis, nous sommes revenues chez ma mère pour souper. Alors, tantôt, quand j’ai voulu aller prendre ma marche, je traînais de la patte. Surtout que j’ai une verrue sous le pied qui me fait mal ( je consulte à ce sujet vendredi). J’ai fait ce que mon programme prévoyait. Comme j’en suis à ma première semaine, c’est encore très mollo… Cependant, je compare mes résultats de soir en soir (merci à mon podomètre…), et je réalise que je marche plus loin, je fais plus de pas en marchant le même temps que la semaine passée. Imaginez maintenant ce que ça sera dans un mois…

Je jasais perte de poids avec ma mère en auto aujourd’hui. Je réalise vraiment que cette fois-ci, je me fous un peu du chiffre sur la balance. Bien sûr, je préfère lorsqu’il descend, mais je pense que je le vois davantage comme un processus à long terme… enfin permanent, pour toute la vie. Il n’y a pas de course parce qu’une fois le but atteint, ça ne changera pas grand chose… Je vais devoir continuer à peser, compter, mesurer, écrire… C’est comme ça! Alors, oui, c’est le fun de perdre du poids, mais je suis contente encore plus du bienfait que ça me procure, des bonnes habitudes que je prends qui ne me torturent pas.

En fait, il y a une phrase dernièrement que j’ai lu dans la documentation WW et que je me répète. Et si je ne mangeais que ce que j’aime. Pour une raison que j’ignore, j’ai presque toujours commencé mes « régimes » avec de la salade de thon dans ma vie. Me semble que ça me semblait de circonstances! Ben savez-vous quoi? Je n’aime pas ça plus que ça la salade de thon, moi! Non! Je préfère 100 fois plus des rouleaux vietnamiens frais aux crevettes. Et c’est aussi santé! Alors, au diable la salade de thon (à moins d’en avoir envie) et à moi le plaisir de bien manger!!

Sur ce, je continue de profiter de mes vacances et de me coucher tard!